degustation-vin-oenologie-cuisine-lorraine

Les cépages

Définition

Un cépage est une variété bien définie de plant de vigne. Ces caractéristiques seront définies en regard d’un point de vue physique (forme de feuilles, des raisins et des grappes), la couleur des raisins, la composition de ceux ci, les différents stades végétatifs, les modalités de maturation, etc…

La science qui étudie les cépages s’appelle l’ampélographie. La vigne cultivée a pour nom scientifique « Vitis Vifera subsp. sativa » qui est la sous espèce domestiquée de l’espèce sauvage « Vitis Vinifera subsp. sylvestris »

Un cépage peut produire une seule variété comme par exemple la Syrah, mais on trouve également des cépages qui peuvent produire différentes variétés comme le Grenache que l’on peut trouver en Grenache Blanc, Grenache Gris, Grenache Noir.

Il existe environ 6 000 cépages dans le monde. En France sur les 210 cépages autorisés, 10 cépages représentent 70 % du vignoble planté.

Origine

La vigne domestique actuelle, provient de la vigne sauvage présente depuis le Quaternaire. Cette liane que l’on trouve sur la canopée, en lisière de forêt et au bord des rivières se serait réfugiée lors des périodes de glaciation dans la région du Caucase.

Classement

En France on classe les différents cépages en 4 catégories :

  • les raisins de cuves : produits majoritairement pour la production de vin, mais peuvent également donner des jus de raisins, eaux-de-vie, vinaigre (Aligoté, Carignan…). Souvent des raisins plus petits avec des peaux fines.
  • les raisins de table : peuvent être consommés en fruits frais ou servir à l’élaboration de vins (Muscat, Cinsault…). En général, grosses grappes, pas trop serrées et bien calibrées, peau épaisse, pas trop de jus et savoureux.
  • les porte-greffes : uniquement cultivés pour leur résistance aux maladies et leur adaptation aux différents terroirs. Il serviront de racine aux autres cépages.
  • les raisins d’agrément : cépage résistants créés uniquement pour les particuliers car ne nécessitant pas ou peu d’entretien. Les raisins produits ne peuvent être commercialisés.

Les famille des cépages français

En France le classement se fait en fonctions des origines géographiques et de la morphologie des raisins :

  • Traminers : Savagnin, Savagnin Rose, Gewurztraminer
  • Cotoïdes : Côt, Malbec, Négrette, Tannat, Valdiguié
  • Carmenets : Merlot, Cabernet Franc, Cabernet Sauvignon, Carmenère, Fer Servadou, Petit Verdot,
  • Sérines : Mondeuse, Syrah, Altesse, Marsanne, Roussanne, Viognier
  • Muscats : Muscat d’Alexandrie, Muscat à Petits Grains, Muscat de Hambourg
  • Folloïdes : Folle Blanche, Ondec
  • Gouais : Aligoté, Gouais, Blanc Dame, Muscadelle
  • Chenins : Chenin, Meslier, Sauvignon Blanc, Pineau d’Aunis
  • Noiriens : Pinot Noir, Chardonnay, Melon de Bourgogne, Gamay
  • Mansiens : Petit Manseng, Gros Manseng
  • Rhénans: Sylvaner, Rieslings

Différence entre cep et cépage

Un cep est un pied de vigne d’un cépage défini. Il est constitué d’un porte greffe et d’un greffon. Le porte greffe est choisi pour sa résistance aux maladies et pour son enracinement; le greffon est quant à lui choisi pour sa capacité à produire telle ou telle variété de raisin.

Législation

Si il veut obtenir une appellation, le viticulteur devra respecter les cépages et les proportion autorisées par les décrets d’appellation de l’INAOQ.

En France (et dans la plupart des pays européens), la détention d’un « droit de plantation » est obligatoire pour pouvoir planter des vignes dans le but de produire du vin.

Après la crise du phylloxéra, certains cépages sensibles (Noah, Clinton, Herbemont, Isabelle, Jacquez, Othello) ont été interdits.  Aujourd’hui cette interdiction a été levée au niveau national mais pas au niveau communautaire.

 

Laisser un commentaire

Création Jazz Communication 2018 – Rédaction Christophe FAUST

© Christophe FAUST – Reproduction interdite sans autorisation – Mentions légales

Christophe FAUST est membre du réseau
Made in Moselle-Est